Vos nouvelles de Russie

Depuis le début de l’année, à Moscou comme à Saint-Pétersbourg, nous n’avons pas arrêté de soutenir nos sans-papiers sans-abris.
La vague de froid qui nous frappe multiplie les demandes. Heureusement nous pouvons compter sur de nombreuses solidarités dont la vôtre, si essentielle à la survie de centaines de personnes.
Et pourtant, malgré ces conditions météorologiques adverses, certains personnages n’hésitent pas à mettre en danger de mort des sans-papiers sans-abris.

Bonne lecture.

Un triste individu

Le froid est immense, intense, brutal. En ce jour de disgrâce, le député Kirill Volkov restera dans les annales comme un vilain bonhomme. Peu lui importe les températures négatives, l’essentiel est de gagner quelques voix. Lire la suite

Nouvelles du front

Face au terrible froid ambiant, les Tentes de la Survie font le plein. Notre Abri de Nuit, lui aussi, accueille les rescapés de l’hiver. Chaque soir, ils sont une quarantaine à y trouver un lieu chauffé.
Complétant ce dispositif, notre Bus arpente la nuit et offre, à une centaine de personnes, repas chauds, médicaments de première urgence et conseils avisés.
En ces temps particulièrement difficiles sans vous rien n’est possible.
Merci infiniment de nous soutenir.
Dans cette lutte contre la mort blanche, nous tenons à remercier aussi la compagnie pétrolière EKA qui fournit gratuitement l’essence du Bus de Nuit.

Quant au virus, grâce à nos mesures draconiennes, à ce jour, il n’a infecté aucun sans-papier sans-abri dont nous prenons soin.

A la vue de tous


En ces temps de grande cramine, il est fondamental que le sans-papier sans-abri sache où il peut trouver refuge, où rencontrer le soutien nécessaire pour survivre.
A Moscou, grâce au soutien des transports publics, nous avons pu placarder, aux arrêts de bus, des affichettes informant des services d’aide et de premiers secours que nous fournissons.

Les étrennes de Nochlechka


Peu importe le virus, Ded Moroz, ce père noël ou grand-père gel comme l’appellent les Russes, a terminé l’année en distribuant des cadeaux aux sans-abris. Lire la suite

Visite diplomatique


Le 11 décembre dernier, pour la deuxième fois, nous avons reçu la visite de Hans Timbremont, consul général de Belgique à Saint-Pétersbourg.
Les bras chargés de gaufres, Hans Timbremont nous a déclaré : Pendant le covid, tous les segments de la population souffrent, mais les sans-abris sont parmi les plus vulnérables. Nous voulons, au moins un peu, les aider, transmettre quelques douceurs aux plus délaissés.

Entraide


Le consul belge n’est pas le seul à se préoccuper des sans-papiers sans-abris.
Tout au long du mois de décembre, trois fois par semaine, Pizza Hut a remis des pizzas aux personnes réfugiées dans la Tente de Survie de Kushelevka.
De leur côté, les travailleurs de Ketch Up nous ont gratifiés d’une centaine de bananes à distribuer aux plus défavorisés rencontrés lors de la tournée du Bus de Nuit.
Les Cafés de la Solidarité, eux aussi, ont contribué à cet élan de générosité. Boire un café tout en appuyant les Tentes de la Survie, 656’544 roubles, (7’900 francs) ont ainsi été récoltés. Une somme des plus inespérées.

Quitter la rue


La survie du sans-papier provoque de telles séquelles qu’il n’est pas aisé de toutes les atténuer. Face à ce constat, nous sommes toujours impatients de prendre des nouvelles de nos « anciens ».
C’est en ce sens, qu’en plus de téléphones réguliers, nous avons organisé, au mois de novembre dernier, la rencontre annuelle de nos anciens sans-abris sans-papiers. Lire la suite

Agent de l’étranger ?


En 2012, en Russie, cette menace planait déjà sur les ONG humanitaires, entre autres cibles, celles défendant les droits de l’homme.
A cette époque, plusieurs d’entre elles avaient été déclarées agents de l’étranger par le simple fait qu’elles recevaient un soutien financier de l’étranger.
On croyait cette pratique détestable oubliée.
Et bien pas du tout. Le 21 décembre 2020, le ministère de la Justice a incriminé la fondation caritative de Saint-Pétersbourg “Action humanitaire” en tant qu’agent étranger.
Nochlechka déclare : Nous travaillons depuis plusieurs années en étroite collaboration avec cette ONG. Elle procède au dépistage du VIH, de l’hépatite C et B. De plus, elle a lancé en 2020, une fluorographie mobile qui leur permet de détecter les cas de tuberculose. Ses actions sont indispensables.
Pour les agents du gouvernement peu importe ce labeur social, aujourd’hui ils ont jeté leur arbitraire sur “Action humanitaire”.

NSS Réseaux Sociaux
N’oubliez pas, vous pouvez suivre l’actualité hebdomadaire de Nochlechka, sur Facebook, Twitter et Instagram.
Inscrivez-vous.

Nous vous saurons infiniment grès de l’intérêt et du soutien portés aux actions de Nochlechka.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *