L’amour sans-abris

Vous n’avez aucune idée dans quelle situation je me trouvais. En plein 21em siècle, je me réchauffais avec un feu de bois, s’écrie Evgueni rencontré en compagnie de Masha, son amoureuse, dans une chambre louée par Nochlechka.
Tout allait si mal pour moi à Omsk, la prison, les drogues, le décès de mes parents.
En 2015 ma tante de Saint-Pétersbourg m’a demandé de la rejoindre. “Viens ici, il y a plus d’opportunités ici, tu réaliseras tes projets, quelque part tu trouveras un travail.”

Seul dans la ville
Là-dessus j’ai bu et j’ai perdu mes papiers d’identité. De ce fait, il m’a fallu plus d’un mois pour rejoindre Peters, c’est qu’en Russie, sans passeport intérieur, il est des plus difficiles de se bouger. Même pour acheter un titre de transport, ils vous le demandent, ajoute Evgueni.
Et imaginez, lorsqu’enfin je me suis retrouvé à l’adresse de ma tante, la voisine m’a informé qu’elle était décédée il y a peu, morte d’un cancer.
J’en ai chialé, assis sur le trottoir totalement désemparé, que faire ?

Rencontre sentimentale
Evgueni, perdu, erre sans but, des jours, des nuits.
J’étais un vrai zombie, il me semble que je n’avais même plus faim, ni soif.
Un jour, il tombe sur le Bus de Nuit qui l’aiguille sur notre Centre d’Accueil où il s’installe dans l’attente de retrouver des papiers d’identité. En plus des avocats, notre psychologue l’aide à retrouver un nord.
Au refuge, Evgueni, ne reçoit pas seulement un indispensable appui, il rencontre Masha.
Masha, une sans-papier sans-abri comme lui, une femme rescapée de la misère, de la rue. Comme lui, elle espère retrouver une identité administrative, débuter une nouvelle existence.

Pas de rideaux verts
Il a fait tant de choses pour moi souligne Masha assise, souriante, à côté de son Evgueni.
Masha est enceinte de six mois, le couple attend une fille.
Nous aimerions l’appeler Zoia ou Sophia. Je rêve aussi que tout prochainement, grâce aux papiers retrouvés, nous puissions emménager, chez nous, ici, on se sent trop de passage et je n’aime vraiment pas ces rideaux verts.
Oui, Evgueni, dès notre première rencontre, s’est attaché à ma personne nous confie Masha. Il fait tant de choses pour moi. Il est allé partout chercher les documents avec moi, je ne voyais pas bien.
Evgueni a rempli les formulaires, il a cherché les meilleurs médecins pour que l’on soigne mes yeux.
Et ce qui est merveilleux, il ne m’a jamais rien exigé en retour.
De mon côté, je crois que je lui apporte une certaine stabilité, une tendre quiétude.
Evgueni confirme : Masha m’a totalement changé, aujourd’hui je pense à demain, je suis sevré des drogues, de l’alcool, grâce à elle je crois en moi, en nous.
Et le couple d’ajouter : sans Nochlechka cela eut été impossible. Vous imaginez, ils nous louent même cette piaule afin que nous puissions vivre notre amour.

Notre tâche est immense.
Aidez-nous à donner plus d’humanité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *