Youri crevant de froid

Chaque hiver, à Saint-Pétersbourg, face aux assauts mortifères de l’hiver, des milliers de personnes se retrouvent sans protection aucune.
Pour ne pas mourir, ils sont obligés de se réfugier sous quelques escaliers de maisons en ruine, dans des greniers éventrés ou des sous-sols infectés d’humidité.

L’incroyable désintérêt étatique
Pour eux, il n’est pas toujours possible d’échapper à l’hypothermie, à la gangrène, pour eux, il n’y a pas assez d’endroits où s’abriter gratuitement sans devoir montrer d’innombrables papiers.

Les centaines de morts blanches chaque année ni changent rien
Voilà plus de 14 ans que Nochlechka ameute les autorités concernées, 14 ans à répéter la même litanie, 14 ans sans résultats réellement concrets.

Youri en sait quelques choses, lui que l’on a retrouvé malade, grelotant de fièvre, hagard sous cette pluie drue, froide, qui s’abat sur Saint-Pétersbourg depuis plusieurs jours.

Le temps mauvais
Youri, un repas chaud à la main, nous raconte sa chute sociale.
Il y a trois ans, Irina ma femme est décédée, nous partagions l’appartement avec sa famille. A peine enterrée, beaux-frères, belles-sœurs, belle-mère me jettent à la rue, en un instant je perds tout, reste la survie, la rue.

Vous ne savez pas ce que sait d’affronter le mauvais temps, tout est mouillé, nos guenilles, nos os. Le vent se lève, on gèle, il faut alors marcher, marcher, marcher pour ne pas crever.
Nous ne sommes plus des humains, même pas des bêtes, des moins que rien, seul le désespoir nous habite.

Certaines, certains croisent la route de Nochelchka, véritable planche de salut pour les abandonnés de l’administration russe.
Les Tentes de la Survie sont l’un de ces trop rares endroits où le sans-papier sans-abris peut trouver refuge sans qu’on lui demande moulte paperasse identitaire.

Un refuge dans la nuit
Les Tentes de la Survie accueillent, chacune, chaque nuit, une cinquantaine de personnes et un gardien.
Accessible à toutes et tous, elles offrent un refuge sûr, un repas chaud, des habits adéquats au climat et des soins de premières urgences.
A l’instar de l’Abri de Nuit, les Tentes de la Survie reçoivent plusieurs fois par semaine la visite du personnel médical de Charity Hospital.

Aidez-nous, soutenez-nous, plus que jamais nous avons besoin de votre indispensable appui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *