Pour Vous c’est Interdit

Plus que d’autres catégories citoyennes, les sans-papiers sans-abris sont frappés de toute sorte d’interdits, de ségrégation.
Pour dénoncer cet état de fait Nochlechka a lancé une campagne visuelle. Divers écriteaux illustrant ces interdits ont été planté dans les jardins Yusupov.

Des panneaux interactifs
« Entrée interdite…pour vous », « Soyez en bonne santé, personne ne vous soignera », « Vous ne pouvez vous reposer, vous n’y avez pas droit », « Partez et revenez demain », « Cachez vos enfants, on pourrait vous les enlever », « Asseyiez-vous sans histoire vous ne pouvez-vous coucher », « Il y a une solution mais pas pour vous », Ne réfléchissez pas, c’est dangereux ». Des interdictions il y en a pour tous les dégoûts.
L’originalité de cette action est que chaque panneau correspond au vécu d’un sans-papier sans abris.
Des balises internet permettent au public de les connaître.

Des rebuts
Etre sans-papier représente un terrible handicap, non seulement pour trouver un emploi, un logement, avoir une existence administrative normale mais aussi tout simplement pour survivre, c’est avec ces mots que Gregory Sverdlin, président de Nochlechka, introduit l’action menée.
Le sans-papier est un rebut aux yeux de ses concitoyens, certains même souhaitent leur mort. Stop, arrêtez s’enflamme Grigory, cette situation n’est plus tenable, il faut que cette ségrégation cesse.

Cela suffit
Le concept de cette campagne a été réalisée par l’agence Free déjà hauteur de nombreux coups d’éclats visuels afin de sensibiliser les Pétersbourgeois.
Nous sommes tous confrontés à de petites interdictions, de petites restrictions gênantes. Mais rien en comparaison de ce que subissent les sans-papiers.Tous les jours, nous butons contre des interdits dont les moindres nous énervent. Mais il existe des gens pour qui presque tout est interdit.
Cette campagne  montre les murs d’interdits qui se dressent devant un sans-abri.  Souvent, ils ne proviennent pas seulement de l’Etat et de sa législation, mais de la société elle-même, de nous tous conclus le directeur de Free.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.