On crève de faim

Une litanie répétée par des milliers de bouches, la nourriture est de plus en plus rare pour les sans-abris.

Des poubelles désespérément vides
Les commerces ont fermé, leurs détritus ont disparu, le garde-manger des sans-logis aussi.
Antov croisé au Bus de Nuit résume la situation : toute la journée aujourd’hui j’ai erré à la recherche d’un rien pour mon estomac, sans résultat aucun. Cela fait un bien fou de vous trouver.

De plus en plus nombreux
Depuis la fermeture des cafés, des cantines de la ville, les sans-abris n’ont nulle part où demander, où trouver de la nourriture à moindre coût.
En raison de la crise, les nombreuses institutions qui, auparavant, préparaient les repas pour le Bus de Nuit sont obligées de refuser toute assistance à Nochlechka .
Mais les sans-logis viennent toujours à nos arrêts dans l’espoir d’avoir de la nourriture. Et ils sont de plus en plus nombreux nous explique Andreï Chapaev responsable de l’aide humanitaire de l’ONG.

Solidarité
Nous avons demandé à nos partenaires des produits que nous pouvons cuisiner nous-mêmes. La chaîne de supermarchés Lenta a répondu à cette demande : elle a fait don de 500 boîtes de ragoût et de 1’000 paquets de nouilles pour notre Abri de Nuit.
Fazer, de son côté, nous a donné 500 paquets de pain d’épice que nous distribuons lors de la tournée du Bus de Nuit, une véritable joie pour ceux qui viennent nous demander de l’aide poursuit Andreï.

Que pouvons-nous faire ?
Ce Corona souligne l’incroyable solidarité que nous rencontrons. Surprenant le nombre de Pétersbourgeois à proposer leur aide.
Chaque jour, on nous demande : comment peut-on vous aider avec la nourriture ?
La réponse est simple : commandez un repas pour les sans-abris au restaurant Teply Krai!
Les gars ont décidé de nous soutenir et ont lancé un événement caritatif «Help is simple ».
La mécanique est la suivante :
• achetez une soupe, un plat chaud, de la focaccia pour un sans-abri sur https://dostavka.restk.ru/#help
• dès que 40 dîners sont réunis, le personnel du restaurant nous livre toute la nourriture en un seul voyage.

L’invasion du Corona pour les sans-abris est une catastrophe. A Saint-Pétersbourg, plus de 60’000 personnes sont sans protection.

Plus que jamais nous avons besoin de votre indispensable soutien.
Notre tâche est immense, le virus redoutable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *