Newsletter

Mortels frimas. Depuis le début de l’année, à plus d’une reprise, nous vous parlons de l’hiver qui frappe Saint-Pétersbourg et Moscou. Contrairement à nos contrées au climat tempéré, le froid ne faiblit pas.
Nous faisons tout pour sauver des vies.
A Saint-Pétersbourg, nos deux Tentes chauffées ne désemplissent pas. Mais accueillir une centaine de personnes au quotidien ne suffit pas lorsque l’on compte des dizaines de milliers de sans-papiers sans-abris laissés à l’abandon, affrontant des conditions de survie absolument terribles.
C’est pour cela que nous demandons le soutien des Pétersbourgeois afin qu’eux aussi protègent ces personnes abandonnées dans le froid.
Lire l’article

Egalement à Moscou

Nous venons de l’apprendre, plus question d’attendre l’hiver prochain. Dès le 1er mars, une Tente de la Survie recueillera une cinquante de sans-abris chaque nuit.
Calqué sur le modèle de Saint-Pétersbourg, cet abri chauffé se situera proche de la station de métro Domodedovskaya.
Le terrain est gracieusement prêté par un constructeur immobilier. C’est lui aussi qui finance la location de la tente.
Le projet est de garder la tente ouverte jusqu’à fin juin même si à ce moment-là, l’hiver s’en sera allé.

Cette urgence permanente ne nous empêche nullement de poursuivre nos multiples actions humanitaires.

Réhabilitation

Nombre de sans-papiers sans-abris trouvent dans l’alcool une évasion à leurs épouvantables conditions de survie.
Notre programme de réinsertion est unique en Russie, il permet à des sans-papiers sans-abris de quitter leur dépendance.
Notre Centre de réinsertion, ouvert en 2019, accueille 14 personnes. Elles y reçoivent soins, gîtes et couverts. La durée maximale du séjour est de six mois. Le projet est basé sur les principes de l’association des Alcooliques Anonymes.
70% des participants ressortent de notre programme désalcoolisés et retrouvent une vie plus conforme, logement, travail, etc. Lire article consacré.

Visite de musée

Nous pensons que nos sans-papiers sans-abris ne doivent pas être ghettoïsés.
A la fin janvier, en la compagnie de quelques personnes logeant dans notre Centre d’Accueil, nous sommes partis à la rencontre de l’Ermitage.
Un grand moment de partage ouvrant d’autres horizons que celui de la rue.

Comptabilité

Depuis peu nous prodiguons des cours de comptabilité de base afin que les personnes que nous hébergeons dans nos Centres d’Accueil puissent élaborer un budget une fois retrouver leur autonomie retrouvée.

Afin aussi qu’ils apprennent à épargner et surtout qu’ils évitent les dangers des microcrédits. Connaître également les subtilités et les pièges des prêts et des hypothèques.
Cet apprentissage crée de meilleures chances de réinsertion.

Chez le coiffeur

Régulièrement des coiffeurs bénévoles visitent nos Centres d’Accueil de Saint-Pétersbourg et de Moscou.
Coupes de cheveux, rasages, mises en forme, ces rafraîchissements capillaires permettent aux hommes et aux femmes de retrouver un bien-être, une confiance et une estime de soi.
Se sentir bien, présenter bien, offre également aux sans-abris de meilleures possibilités de décrocher un emploi et de rejoindre un quotidien plus normal.

Téléphones portables

Nous poursuivons nos distributions de téléphones portables.
Outil indispensable pour le sans-papier sans-abri afin qu’il reste en contact avec Nochlechka, nos structures sociales, qu’il connaisse avec exactitude les horaires des Bus de Nuit, qu’il puisse appeler des secours, etc.

Conférence sur le sans-abrisme

Le 17 janvier, Nochlechka a entrepris de dicter des cours académiques avec l’appui de l’université Fédérale du Sud.
Plus de 600 auditeurs se sont inscrits au cursus donné par Daria Baibakova, la directrice de Nochlechka Moscou.
Nous croyons que le cours sera un puissant point de départ pour une étude professionnelle et approfondie de l’itinérance dans le pays. Les connaissances acquises aideront les professionnels à mieux œuvrer dans le domaine du sans-abrisme, souligne Daria Baibakova.
Toutes les conférences sont enregistrées et disponibles gratuitement en russe sur YouTube.

Sans votre soutien, toutes nos actions humanitaires ne pourraient exister.
Merci de nous appuyer, vous sauvez des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.