Ne baissons pas les bras

Au sujet de l’apport financier russe, les dons individuels répondent plus ou moins présents.
Nous avons retrouvé les 53% des versements individuels d’avant le 24 février.
Vu le contexte, nous ne nous attendions pas à pareil résultat positif.
Mais cette bonne nouvelle ne cache pas la disparition du soutien économique des entreprises étrangères. Comme vous le savez, nombreuses d’entre elles ont dû quitter la Russie.
De plus, les versements venant de l’extérieur sont à l’arrêt faute de transferts bancaires interdits par les sanctions. Nochlechka Suisse Solidaire est l’une des rares exceptions.
Malgré ces nombreuses difficultés, nous ne baissons pas les bras.
Tout au contraire, nous poursuivons sans relâche, au quotidien, nos multiples actions humanitaires.
Nous ne le répéterons jamais assez, votre appui est indispensable, aidez-nous, ne nous oubliez pas.
Merci infiniment de votre généreux soutien

Distribution d’eau

1’903 litres d’eau à Moscou et 3’241 litres d’eau à St. Pétersbourg ont été distribués.
Comme chaque année en été, nous répartissons des milliers de bouteilles d’eau aux sans-papiers sans-abris.
Nous savons que cette frange de la population est particulièrement victime des fortes chaleurs et de l’impossibilité de s’abreuver faute de papiers d’identité.
Notre distribution permet à des hommes, à des femmes, de boire sans s’empoisonner. Lire la suite

Les sans-abris âgés

Notre projet d’ouvrir un Centre d’Accueil pour les sans-papiers sans-abris âgés est à bout touchant.
Malgré les événements en Ukraine, la construction s’est poursuivie et aujourd’hui nous nous attaquons aux finitions. Voir Vidéo
Nous espérons qu’avant l’hiver nous pourrons accueillir nos premiers résidents.
Pour soutenir ce dernier effort, nous allons lancer prochainement une campagne de récolte de fonds auprès des industriels suisses et quelques plateformes de fundraising.
Le somme à trouver se monte à 30’000 €  Voir budget

Centre Accueil Moscou

C’est fait. Le Centre d’Accueil de Moscou héberge depuis le début avril 2022 des sans-papiers sans-abris.
L’installation de ce nouveau service se fait en toute discrétion.
Vous vous rappelez peut-être des tensions qu’avait provoqué l’ouverture du Centre d’Accueil. Lire la suite

Sur les bords de la Baltique

Mer, sable, tartes aux fruits et cerfs-volants
Pour que nos sans-papiers sans-abris hébergés au Centre d’Accueil puissent se détendre, chaque été, nous organisons un pique-nique sur les bords de la Baltique.
La météo fut avec nous, bain de soleil, jeu de badminton, de frisbee, jouer au cerf-volant, le tout accompagné d’un délicieux encas.
Un moment de repos loin du stress quotidien.

Au bout du rouleau

Notre Bus de Nuit de Saint-Pétersbourg a parcouru en cinq ans, 105’000 kilomètres, apportant chaque nuit, nourriture, boisson chaude, soins de première urgence et réconfort aux sans-papiers sans-abris.
Ce Ford Transit arrive en bout de course. Il nous faut en acheter un nouveau.
En plus de trouver la somme nécessaire, une difficulté supplémentaire se dresse. Vu les sanctions provoquées par les événements en Ukraine, il devient très difficile de se procurer un véhicule d’une marque occidentale sachant que les pièces de rechange feront très vite défaut.
Nous sommes face à un dilemme. Nous vous tiendrons au courant des prochains développements.

Entrée depuis la rue

Notre restaurant social, s’il accueille de plus en plus de clientèle, à l’heure actuelle, l’entreprise reste déficitaire.
Pour attirer plus de monde, nous avons développé une carte de cocktail en collaboration avec une agence publicitaire et plusieurs bars de St. Pétersbourg. Les noms des boissons représentent les symboles de la ville.
N’oublions pas le plus importantEntrée depuis la rue forme d’anciens sans-papiers sans-abris aux professions de la restauration, comme c’est le cas de Dimitri. Lire l’article

Rapports d’activités 2021

Prenez connaissance de nos rapports d’activités.

Celui de NSS et celui de Nochlechka en anglais

Merci infiniment de votre confiance.
Merci de nous soutenir, nous avons besoin de vous pour sauver des vies.
Important : malgré les conséquences du boycott, nous arrivons toujours à transférer notre appui financier, plus indispensable que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.