La mort blanche NIET

Moins 15, moins 18, moins 23 degrés, vent de vingt km/h, la météo de Saint-Pétersbourg annonce des journées et des nuits particulièrement glaciales, un froid mortel pour les sans-papiers sans-abris.
Nochlechka nous lance cet appel:
“Survivre dans de telles conditions, comment est-ce possible ? “

Face à cette menace létale, un nombre accru de personnes pourra se réfugier dans nos Tentes de la Survie, dans notre Abri de Nuit, notre Centre d’Accueil.
Notre Bus de Nuit va multiplier les maraudes,
Nous allons tout entreprendre pour sauver des vies, crever de froid dans la rue n’est pas normal.

Merci infiniment de nous soutenir en ces temps particulièrement difficiles.
Vous sauvez des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.