La double peine

 

La journée internationale de la femme souligne, année après année, tous pays confondus, à quel point la femme continue à être la victime de mauvais traitements, de multiples disparités, d’injustices criantes, de mentalités machistes.

L’histoire de Raïssa en est l’absurde illustration Lire article

En Russie, le terme ‘féministe’ est une insulte
Les droits de la femme en ce pays restent bien théoriques.
Les victimes d’harcèlements, d’abus sexuels, de viols sont communément vues comme les coupables.
En général, les problématiques liées aux droits des femmes sont exclues du débat public.
Pire, dans le contexte de la crise économique du Covid, la situation des femmes a tendance à régresser.

Etre femme sans-abri est plus dramatique encore
Privées de refuges, lire l’article, Nochlechka leur vient en aide au quotidien.

Merci de nous soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.