Des étrennes pour tous

A Saint-Pétersbourg, à Moscou, les sans-papiers sans-abris, eux aussi, ont droit à des étrennes nous explique Andreï Chapaev, responsable des actions humanitaires.
Il ajoute : pour ces personnes laissées pour compte recevoir des présents leur permet de ne pas se sentir encore plus déracinées de la société environnante.
De plus, tout le monde le sait, l’hiver est la période la plus difficile pour les sans-abris.
Ces petits quelques choses enrubannés sont une marque de notre estime pour cette population dénuée de tout.
Et malgré le virus, toujours aussi virulent, pas question de déroger à la traditionnelle distribution des cadeaux le 31 décembre au soir, dit encore Andreï.

Années après années, les équipes de Nochlechka, tout au long du mois de décembre, rassemblent une quantité incroyable d’articles de toute sorte amenée par des citoyennes et des citoyennes concernés par le triste sort des dizaines de milliers de sans-logis survivant aux froids sibériens.

Une liste à la Prévert
Voilà ce que demandait Nochlechka aux habitants de Saint-Pétersbourg et de Moscou, pour chaque ville.

– 70 boîtes de sucre raffiné – 70 paquets de thé noir de 100 sachets chacun – bonbons : chocolat et caramel, pas de restrictions – 700 packs de cookies de type “Jubilé” – 700 paquets de purée de pommes de terre et de nouilles instantanées dans un emballage rigide – 700 boîtes de ragoût (de préférence avec une clé) – 700 boîtes de conserves de poisson (de préférence avec une clé) – 700 pains de savon : tous, y compris le savon à lessive – 700 paquets de lingettes humides, 20-25 pièces chacun – 700 brosses à dents – 150 paquets de serviettes hygiéniques – 700 paires de chaussettes dans les tailles 39-43 – 700 tubes de crème pour bébé – 700 machines à raser jetables – 20 rouleaux de 100 sacs d’emballage – 400 grands sacs T-shirt serrés – 700 coupe-ongles – 700 lampes de poche (lampe frontale et portative) – 700 paires de gants textile et tricot – 700 thermos.

спасиба большой
Les souhaits de l’ONG ont dépassé toutes leurs espérances.
Daria Baibakova, directrice de Nochlechka Moscou, souligne, grâce à cette générosité citoyenne, pendant de nombreux mois encore, nous pourrons poursuivre la distribution des articles restants,  des produits d’hygiène, des thermos, des chaussettes chaudes, des lampes de poche.
Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont apporté des cadeaux pour les sans-papiers sans-abris ces dernières semaines, merci à celles et ceux qui sont venus nous aider à trier, à compter, à emballer et à donner. Voir la vidéo
Grâce à vous toutes et tous, ce 31 décembre est une fête d’importance, grâce à vous, des visages magiques et joyeux illumineront la nuit.
Ce que vous avez fait permet à ce que d’autres ne sentent pas seuls, pas abandonnés.
Je vous en remercie vivement ajoute Daria Baibakova.

L’impatience grandit
Aujourd’hui, à la veille de la distribution, c’est par centaines que les sacs colorés sont remplis jusqu’à leur gueule.
Déjà, parmi les sans-papiers sans-abris, que ce soit aux arrêts du Bus de Nuit, au Centre d’Accueil ou encore à l’Abri de Nuit, la fébrilité croit.
Alors c’est pout bientôt cette distribution demandent les unes et les autres en quête de cette chaleur symbolique ?

Nous aimerions en faire tellement plus, mais nous sommes toujours à la limite de nos moyens financiers.

Aidez-nous tout au long de la saison hivernale.
Sauvons des vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *