не на войне

Non à la guerre proclame Daria Baibakova, directrice de Nochlechka Moscou.
Depuis la semaine dernière, nous toutes et tous vivons à l’heure ukrainienne.

Nochlechka et d’autres ONG, n’ont pas tardé à réagir.
Voici la lettre qu’elles ont envoyée à Vladimir Poutine :

Monsieur le Président,
Nous nous opposons aux opérations militaires menées par notre pays sur le territoire de l’Ukraine.
Tout notre travail est une lutte pour la dignité humaine, un effort pour sauver des vies.
La guerre est incompatible avec la vie, avec la dignité humaine, avec les principes humanitaires de base.
La guerre est une catastrophe pour l’humanité toute entière, elle multiplie douleurs et souffrances.
Ses conséquences réduisent à néant tous nos efforts.
Nous estimons que l’utilisation de moyens militaires afin de résoudre des conflits politiques est inadmissible et inhumain.
Nous appelons à un cessez-le-feu immédiat et à l’ouverture de pourparlers.

Les sans-papiers sans-abris russes n’y peuvent rien
Nochlechka espère que malgré ce contexte néfaste, l’aide apportée quotidiennement aux sans-papiers sans-abris n’en sera pas affectée.
Que malgré le drame actuel, vous continuerez à nous appuyer, à soutenir nos multiples actions qui sauvent de nombreuses vies.

Cette aide est plus que nécessaire dans les conditions actuelles” souligne aujourd’hui, Irina Sagurova, responsable de la communication chez Nochlechka.

Merci infiniment de votre confiance et de nous soutenir en ces temps particulièrement inquiétants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.