10-03-2009  Tristes nouvelles du Bus de Nuit

Maxim Egorov et Andreï Chapaev, responsables de Nochlezhka, nous écrivent souvent afin que N.S.S. puisse les aider au plus près. Voilà ce qu’ils nous ont dit ces dernières semaines au sujet du bus.

 

« Le 29 décembre de 20 à 23h, les bénévoles du projet “Bus de nuit” ont félicité les sans-abri à l’occasion du Nouvel An et ont distribué le repas de fête. A part la soupe chaude habituelle, chaque sans-abri a reçu une boite de viande en conserve et une mandarine.

Ce repas peut devenir le dernier pour les sans-abri des quartiers sud de la ville

Le trajet sud risque d’être fermé dû au manque d’argent pour la réparation des deux véhicules, l’essence et le service technique. Si ce trajet ferme, 3.000 repas chauds mensuels ne seront pas distribués en 2009. Les sans-abri des arrondissements Krasnoselski, Frounzenski et Kirovski resteront, sans nourriture, totalement démunis face aux pénibles conditions climatologiques de notre ville.

 

Tout le mois de janvier nous l’avons passé à lancer des appels à l’aide afin de sauver la distribution de repas chaud dans les quartiers sud de Saint Pétersbourg. La radio, les journaux, la télévision ont été interpellés afin que les politiciens et les businessmen soient alertés, répondent positivement à nos urgents besoins. En vain. Seuls quelques citoyens ont versé un peu d’argent mais ceci ne suffit absolument pas et nous voilà dans l’obligation de revoir notre entraide.

 

A ce jour, le financement des quartiers nord est assuré pour l’année 09.

Si nous ne pouvons trouver le financement nécessaire pour assumer les deux tournées caritatives, du sud et du nord, nous répartirons la somme disponible de la sorte: les bus ne rouleront qu’en automne et en hivers ceci afin de ne pas abandonner les sans-abri lors des mois les plus éprouvants de l’année.

 

Nous essayons de conclure des contrats d’entraide avec les municipalités où le bus s’arrête afin qu’elles nous soutiennent financièrement dans notre tache.

 

Cependant le faible budget du gouvernement de Saint Pétersbourg consacré aux ONG a été divisé par huit.

 

Bien évidemment, nous poursuivons nos recherches d’argent sachant à quel point ces contacts quotidiens sont importants pour les sans-logis, tant moralement que physiquement. L’espoir n’est pas très grand. Nous avons aussi placé des tirelires dans des restaurants et des hôtels, avons fait appel à une compagnie pétrolière. Mais pour l’instant rien de bien concret à l’horizon.

 

C’est pour cela que l’action de N.S.S. menée dans le but de sauver le bus est primordiale.

 

 

Merci beaucoup pour votre aide et votre engagement. »

 

Amitié.

Maxim et Andreï